lundi 6 juin 2016

Jardinage : potager 2016, des légumes et des petits fruits

Nous avons commencé le jardin potager l'an passé avec une surface de 3,6 m par 7,2 m. 

 

Nous avions semé des poireaux, des oignons, des tomates, des poivrons, des aubergines, des choux de Bruxelles, des physalis*, des courgettes, des concombres et des melons à la fin de l'hiver à l'intérieur. Puis nous avons semé en place des haricots verts, jaunes et violets (surnommés des fèves au Québec), des petits pois, des cardes (bettes à carde au Québec), du cèleris, des carottes, des panais et des radis. 

 
Radis récolté en 2016

Il y avait tellement de plants de tomate, une cinquantaine, que nous en avons donné, planté dans d'autres parties du jardin et même gardé en pot sur la terrasse. Et finalement, nous avons récolté et consommé toutes nos tomates.  Avant l'hiver, il y avait encore des tomates vertes sur certains plants. Nous avons suspendus les plants dans la pièce de la fournaise tête en bas pour laisser les tomates mûrir. 
Les melons n'ont rien donné, les courgettes très peu. Les aubergines ont pris froid. Je les avais sorti un mois trop tôt. Les poireaux se sont faits manger par la teigne du poireau. 
Par contre les radis, les pois et les haricots furent un succès auprès de ma grande fille. Les céleris ont donné plus que nous pouvions en manger. Les carottes et les panais étaient un peu tordus mais délicieux.

 
Plants de tomate 2016 : Dester, Tumblingtom, Black cherry (tomates cerises délicieuses), Principe borghese, Ropreco

Cette année, nous avons recommencé les semis en intérieur et j'ai encore trop de plants de tomate pour la superficie de mon jardin ! Cette fois ci les aubergines sont superbes, les concombres et les melons aussi mais les courgettes ne sont jamais sorties. Nous avons semé en terre, en plus de ceux de l'an passé, des bok choy (choux chinois), des épinards, du mais et du soja. Pas de céleris, ni de physalis, ni de choux de Bruxelles. 

Bok choy

Petite expérience cette année : des pommes de terres dans un carré de jardin en dehors du potager. J'en reparlerais sûrement une prochaine fois. 

 

Petit changement cette année, nous avons rapproché davantage les plants les uns des autres et mélangé les espèces compagnons. 
Il a fait très chaud dès le début ce qui a fait monter en graine les épinards et les bokchoi. On les a mangé :) l'an prochain on les sèmera plus tôt. 

Cerisier de montmorency

En fruits nous avons planté la première année des fraises, des cerises de montmorency, des framboises, du raisin, 5 plants de bleuet**, des cassis*** et des groseilles blanches. Par contre, les cerises sont très acides. C'est bon pour la confiture seulement. 

 
Framboisier

 
Ronce de mûrier

 
Plant géant de bleuet 

Parmi les plants de fraise le plus gros a fait surtout des stolons la première année. Et cette année, les nouveaux plants sont couverts de fleurs roses. 

Plants de fraise avec des fleurs roses 

Nous avions aussi acheté deux plants de rhubarbe mais un seul a tenu et les tiges sont très fines. 

 
Plant de rhubarbe 

Cette année, on a défriché les plates bandes sur les côtés pour ajouter des mûres, des framboises, du raisin. Nous avons aussi reçu un cerisier de la ville à l'occasion de la journée verte. 

Et pour finir un carré de jardin pour ma fille

 

* En France on les appelle amour en cage et au Québec des cerises de terre. En France, elles sont vivaces, pas au Québec.  
**
*** On les appelle des gadelles au Québec. Lorsque nous avons acheté le plant de cassis chez Rona, la vendeuse nous a dit : "il paraît 
que les fruits peuvent se manger !" C'est même sûr et excellent en confiture.
Enregistrer un commentaire