dimanche 11 mai 2008

Fin de semain à Québec (suite)

Le musée de la civilisation
Au bout de la rue St Pierre se trouve le musée de la civilisation. Nous passerons toute la journée de dimanche dans ce musée entre l'exposition permanente de l'histoire du Québec et celle sur les amérindiens. L'histoire est superbement expliquée avec de nombreux objets d'époque et des explications précises. La culture amérindienne est moins bien traitée ou trop rapidement à mon avis. Même si de nombreux objets de conception amérindiennes sont présentés, il manque l'histoire de ces peuples, leur identité est traitée simplement au travers de leur langue et de leur lieu d'habitation actuel sur deux panneaux.

En sortant du musée, une seule envie : marcher, ne plus piétiner ; sortir... direction les plaines d'Abraham, c'est exactement ce qu'il nous faut.
C'est un parc immense en bord de falaise qui longe le St Laurent. Un chemin à la découverte des plantes longe le parc sous les arbres. Le parc est immense. Après une heure de marche nous arrivons à la moitié, au niveau du Musée des Beaux Arts. En face du musée une grande place de gazon, quelques chaises, quelques personnes installées dans l'herbe ou en train de jouer.

Pour finir la journée, en attendant l'heure du retour avec allostop. Nous nous installons au Pub Java pour manger. Une bonne adresse ! La serveuse est sympa, ils ont pas mal de bières et des assiettes composées extra.

Musée de la civilisation
85 rue Dalhousie
Québec, QC G1K 7A6
(418) 643-2158

Musée des Beaux Arts
390 Avenue De Bernières
Québec, QC G1R 1A1
(418) 528-1439


Pub Java

1112 avenue Cartier
Québec, QC G1R 2S5
(418) 522-5282

samedi 10 mai 2008

Une fin de semaine à Québec

Montréal Québec avec Allostop
Nous sommes partis passer la fin de semaine à Québec. Départ le samedi matin à 10h avec allostop. C'est un organisme qui met en contact des automobilistes et des passagers afin de partager les frais de transport. Il faut compter 12$ par passager pour le trajet Montréal Québec.
Avant de partir, nous prenons un déjeuner ultra copieux dans un café rue Ste Catherine en face du métro Papineau. Les crêpes au bleuet ou au chocolat sont délicieuses recouvertes de sirop d'érable avec café à volonté.

Devant l'hôtel de ville
Edifice Price



Arrivée à Québec
Le trajet pour Québec est assez court. Il faut compter 245km pour 2h30.
Une fois rendu, notre chauffeur nous offre un petit tour touristique rapide. La Grande Allée est la rue principale bordée de chaque côté par de nombreux cafés et restaurants et la plaine d'Abraham en arrière des bâtiments. Au bout de la rue se trouve la porte St Louis. Cette porte est l'une des 4 donnant d'accès à la ville fortifiée. A gauche de cette porte, à l'extérieur de la vieille ville, se trouve le parlement du Québec face à l'enceinte. En longeant les fortifications, nous arrivons à la porte St Jean et pénétrons dans le centre-ville jusqu'au pied de l'hôtel de ville sur la place d'armes.

A présent, nous ne pensons qu'à une chose : poser nos sacs et se restaurer sur l'une des terrasses de Québec.

Québec depuis Lévis

Lévis : berceau des caisses populaires Desjardins
En face de Québec, sur l'autre rive du St Laurent, se trouve Lévis. C'est une petite ville avec de belles maisons où Desjardins a créé sa première caisse populaire. Les caisses populaires Desjardins sont aujourd'hui le plus vaste réseau de coopératives d'épargne et de crédit. Pour traverser le St Laurent, une traverse permet de faire le trajet pour 2,70$. En hiver, un pont de glace était constitué chaque hiver pour permettre la traversée à pied ou en véhicule des marchandises et des gens.
Nous allons dormir chez un ami à Lévis pour ce soir.

Promenade du dimanche dans les rues de Québec
Ambiance bord de mer sous les pins et le soleil
vue sur le chateau de Frontenac



La basse-ville
Après avoir déposé nos affaires, nous nous retrouvons de nouveau dans le vieux Québec : la basse-ville. Québec se trouve située sur un promontoire (d'aigle) au bord du St Laurent. A l'origine, les premiers habitants s'installèrent en bas de la falaise. Puis colonisèrent le plateau : la haute-ville. La haute et la basse ville constituent le vieux Québec, la ville fortifiée.
Le petit Champlain est la rue la plus animée de la partie basse de la ville. De nombreux restaurants, des artistes et artisans vendent leurs produits aux touristes qui pullulent dans cette petite rue pavée dominée par le funiculaire qui permet de rejoindre la haute ville intra-muros. En dessous de cette rue, la place royale est déserte. Seule l'église Notre-Dame-des-Victoires se tient au centre de la place. Celle-ci a été construite sur les fondations de la première habitation construite par Champlain. Près de la place se trouve le centre de création des arts et de la scène de la compagnie Ex Machina.

Rue des artistes
De l'autre côté de la côte de la montagne se trouve la rue St Pierre. Cette rue est désertée par les touristes, mais elle regorge de galerie d'ar. Je suis à chaque fois enthousiasmée par la qualité et l'abondance d'artistes peintres et sculpteurs au Québec. Cette fois encore, des artistes m'enchantent et me surprennent :
  • Nicole Taillon : elle a réalisé entre autre la sculpture "Bienvenue" qui représente un fou accueillant son souverain rue des jardins. Ses sculptures sont aériennes, à la limite du déséquilibre
  • Donald Liardi sculpteur inspiré de Nicole Taillon,
  • François Samson entre peinture et sculpture, la toile est creusée par des câbles en point de croix en arrière du tableau !
  • Bernard Louedin originaire de Rennes, il expose en Côtes d'Armor... d'où une impression de déjà vu, en Europe, au Japon...
  • Martin Beaupré un style épuré inspiré de la culture japonaise
  • Lucille Marcotte
  • Pascale Pratte des couleurs chaudes, des reliefs et des portraits sensuels


ChromeProfil
Musique à la gloire de Champlain



La Haute-ville
On emprunte l'escalier casse-cou pour retourner dans la haute-ville. Sur la terrasse Dufferin se dresse la statue de Champlain. En réalité, le visage de Champlain tel qu'il est représenté n'est pas son véritable visage. Lorsqu'il fallut pour la première fois réaliser un portrait de lui, l'artiste utilisa les traits d'un autre. Et c'est ce profil que chacun reconnaît comme étant celui de Champlain. Ceci dit, la statue se dresse au bord de la falaise, dos au fleuve et domine les touristes qui se pressent autour. A l'ouest de la statue, le château de Frontenac en roche rouge et toit vert de gris. Derrière nous, au nord, la place d'armes.
Pour le diner, nous optons pour un pub irlandais qui propose des hambourgeois (bof) et des bières. Le bâtiment est l'ancienne demeure des Livernois. Cette famille de photographes a laissé de nombreux documents photographiques datant de 1889 à 1977. Le pub est constituée de plusieurs salles très différentes : salon avec cheminée, salle à manger d'époque, salle de bar et comptoir, cour intérieure protégée par un toit transparent, terrasse en bois sur la rue St Jean.

Fenêtre 1
Apothicaire



Après avoir diné, nous faisons le tour de la vieille ville en passant près du bureau de poste, puis l'hôtel-Dieu et ses fresques murales jusqu'à retrouver la rue St Jean. Cette rue est très animée.

Porte St Louis

L'enceinte
En remontant la rue St Jean, on croise le mur qui entoure la vieille ville. Les fortifications sont fréquentées par des familles et des touristes. De la porte St Jean à la porte St Louis, la promenade est agréable et se termine au début des plaines d'Abraham où eurent lieu la bataille décisive entre les anglais et les français et met fin à trois ans de guerre. A gauche, les fortifications en étoile du cap diamant, à droite les plaines.

Retour par la rue St Louis
Dans cette rue, de nombreuses galeries d'art et quelques restaurants se succèdent. A mi hauteur, le consulat de France, suivi de la galerie d'art inuit. Des ours, des scènes de chasse, des lunettes de glace, des phoques, des dieux inuit, des caribous se déclinent dans toutes les matières : roches, os, dents à des prix exorbitants ! Au bout de la rue, nous retrouvons le monastère des ursulines et le château de Frontenac.

Capitole
Observatoire de Québec



Les Faubourgs de Québec
Il est temps de sortir un peu de la vieille ville et découvrir le carré d'Youville et la rue St Jean. Le carré d'Youville est constitué d'une place encadrée par le palais Montcalm, une prestigieuse salle de spectacles, le capitole, un théâtre de style Beaux Arts et l'observatoire, la meilleure vue de Québec. Sur cette place, le festival international d'été dresse la scène principale de juillet à août.

Rue St Jean BaptistePalier rue St Jean
Coucher de soleil



Nous terminons notre escapade par un sushi rue St Jean. Au Tokyo Sushi, Les sushis sont excellents et le menu copieux. Après avoir soupé, une balade digestive s'impose. Avec courage, nous avons rejoint la Grande Allée puis la porte St Louis pour quelques photos de nuit, mais le froid nous décide à rentrer

Pour en savoir plus
Allostop
Pour s'inscrire, il suffit de passer dans l'un des bureaux avec des pièces d'identité officielles. 6$ pour un passager qui désire être membre pour un an, 7$ pour un automobiliste pour la même période.
Ensuite chaque trajet nécessite une participation de la part du passager qui sera directement donnée au conducteur.

vendredi 9 mai 2008

Partie de Billard au Gainzbar

Le bout du tunnel

Le Gainzbar est vraiment un lieu agréable avec ses couleurs velours et ses lumières tamisées. Pour passer une soirée à discuter ou à jouer au billard, c'est la place idéale. Le Gainzbar propose uniquement des assiettes de charcuterie ou de fromage. Pour un souper plus consistant, le petit Medley a une carte de pizzas, salades... Pour rejoindre ce bar, il suffit de suivre la plazza St Hubert sous les arcades en verre. Le bar est situé sur l'autre trottoir plus au sud.

Après avoir joué au billard une partie de la soirée, nous sommes rentrés à pied en traversant le parc Laurier. Les rues sont calmes et désertes, mais on se sent en sécurité.

mercredi 7 mai 2008

Musée d'art contemporain de Montréal

Tous les mercredi, l'accès au musée d'arts contemporains de Montréal (MACM) est gratuit. C'est l'occasion de découvrir d'autres univers sans trop se mouiller. En effet, pour des néophytes tels que nous, certaines expressions artistiques contemporaines se révèlent obscures. La seule chose à faire ouvrir les yeux et se laisser porter par sa sensibilité pour apprécier des œuvres parfois drôles, souvent violentes mais qui nous laissent rarement indifférents.

Tseng Yu-Chin
Ce soir-là, nous commençons par une série de projections de Tseng Yu-Chin. Cet artiste taiwanais cherche la sensation, l'émotion pure.

Première projection : Quietly, I havec five minutes. Un enfant caché derrière un rideau profite d'un instant de calme dans cette cache improvisée pour savourer une friandise. La vidéo en noir et blanc ne montre que les pieds de l'enfant. Il planait une sorte de peur d'être découvert mêlée au plaisir du bonbon. Who's listenning est à la limite entre malaise et jeu drôle. Des enfants reçoivent à tour de rôle un yaourt sur le visage. On sent l'attente inquiète, la surprise suivie du malaise, avec des rires en fond. L'ambiance créée par les rires, le malaise des enfants qui passent à tour de rôle, le sourires crispés, la matière et la couleur du yaourt m'ont fait penser à la pédophilie. L'enfant hésite entre rire et grimace : est ce un jeu ? Est ce drôle ? Faut il rire ou pleurer ? Vient ensuite la gêne dû au yaourt qui coule dans les yeux, le nez, la bouche.

La vidéo suivante montre des enfants comme endormis.

La dernière est à mon sens particulièrement représentative. Voici les sous titres : "Vraiment - Si vraiment j'avais pu, si j'avais fermé les yeux au début - Comme en un jeu de confiance - Me laisser guider - Laisser l'air, la chaleur du corps, les sons - Ressentir - ...Quand je suis encore pur... - Vraiment - Si vraiment je le pouvais - Sans doute peut-être - Pourrais-je sauver quelque chose."

A l'étage
Une vidéo marquante : le suicide du clown Mac Donald dans un garage. confortablement assis dans une voiture avec le déguisement, les ballons et une dernière cigarette, le clown se laisse immerger par l'eau dans sa voiture. La caméra tourne autour du véhicule sans changement de plan. Un temps infini s'écoule avant que l'eau ne commence à s'écouler hors du véhicule par le toit ouvrant. L'eau se mélange de toutes les saletés contenues dans le véhicule. Regarder la vidéo jusqu'au bout est un défi, le cœur au bord des lèvres.
Ensuite, c'est tempête de neige dans un bureau déserté !

Le tourisme de l'horreur
Dans la pièce d'à côté des vidéos de voyages touristiques un peu hors normes : visite de camps de concentratio, de lieu de bombardement, de zone détruite par un typhon...

mardi 6 mai 2008

sushi et dépanneur

Avenue du Mont Royal se trouve un super dépanneur. C'est un dépanneur pour sushi. En plus de proposer de nombreux plateaux sushis (sur place, à emporter ou livraison), Tian Xia sushi express propose de nombreux produits japonais à la vente. On trouve entre autres des pois au wasabi, des feuilles de Nori (l'algue qui entoure les makis), du radis mariné, du gingembre mariné, du wasabi, de la sauce soya, des bières japonaises...

Les plats les plus courants sont le combo de nigiri sushis (10) à 14,99$, le combo de sashimi (10) à 15,99$, le combo de 15 morceaux à 15,99$, puis le combo de 23 morceaux pour 2 personnes à 29,99$. Dans le dernier, il y a des rainbow et des makis épicés. Les rainbow sont des sushis peu courant car compliqués avec un mélange de poisson formant un arc en ciel sur une boulette de riz. Les makis épicés sont fait avec du thon ou du saumon marinés dans une mayonnaise épicée. Un régal !

La livraison est gratuite tous les jours sauf le lundi entre 12h et 21h.

tian xia
SUSHI EXPRESS
1475 avenue du Mont Royal Est
Montréal
(514)523-5555

lundi 5 mai 2008

Les bons plan du net : Ma première place des arts

Sur le site atuvu.ca, il restait quelques places gratuites pour assister à la finale de "Ma première place des arts" des nouveaux auteurs compositeurs alors nous avons testé ! Plus de 2h de concert dans la Cinquième Salle de la place des arts. Un très bon moment. Même si ce ne sont pas encore des professionnels, certains ont du talent. Dans le cadre de cette compétition, les finalistes de ce soir ont été sélectionnés par le public puis par un jury spécialisé. Ils sont Auteurs compositeurs interprètes francophones ! Et les prix sont à la hauteur de leurs attentes : une participation à un prochain festival, des cours, des financements...

Les participants :

Gwen
C
hanteuse uniquement, elle possède une très belle voix mais surtout un beau physique... malheureusement pas de prix pour Gwen ce soir !
Peter Peter
C
hanteur et guitariste, il possède surtout une voix surprenante atteignant aussi bien les graves que les aigus. Des paroles souvent tristes et des mouvements saccadés de tout le corps comme possédé.
Félix-Antoine Vallières
C
hanteur, guitariste, une voix aussi chaleureuse que ses paroles. Il remporte une participation aux Déferlantes Francophones de Capbreton en France.
Alexandre Thériault
Chanteur et guitariste, il est surtout cynique, sombre avec un petit air de M... serait-ce la coupe de cheveux ou les images suggérées dans ses paroles ?

A voir aussi :
La SACEF
La place des arts
atuvu.ca

dimanche 4 mai 2008

un brunch aux homards accompagné du Voyage de Noz

Au Québec, on trouve facilement du homard dans les poissonneries... surtout il est moins cher qu'en France. Mais en manger lors d'un brunch, c'est le luxe !
Après avoir testé diverses techniques pour endormir le homard : lui caresser le nez, le tenir la tête en bas... nous les avons finalement plongé dans l'eau bouillante sans plus de cérémonies. Et pour finir, un peu de citron, de la mayonnaise et quelques toasts.

Dans l'évier - In the Sink Résultats : ex aequo

Technique - Trick Sel et citron - Lemon and salt Le grand plongeon - The last dive

Et pour accompagner ce délicieux brunch, Henri nous a mis le Voyage de Noz. C'est un groupe de Lyon (France) dont j'étais fan étant jeune et que j'apprécie toujours autant. Henri joue dans ce groupe en tant que bassiste. Ils ont fait un concert l'an passé et sortent un DVD du concert cette année ! Le DVD est disponible en France... mais pas encore au Québec !

samedi 3 mai 2008

El Zaziummm

La déco du El ZaziummmPour voir le match nous avions rendez-vous à 19h au El Zaziummm. C'est un petit bar restaurant mexicain hors norme tel que l'annonce la carte :

"Zaziummm : néologisme gastronomique, un mot inspiré du mot zazou décrivant les jeunes Français d'après-guerre qui avaient un goût pour l'excentricité et le jazz"

La décoration est un assemblage loufoque d'objets, le menu est un patchwork de petites histoires et les serveurs changent souvent ! On n'en finit pas de détailler les murs, le menu... et les plats délicieusement relevés.
Les cocktails sont à tester. Mais les desserts sont à éviter !

El Zaziummm
1276, avenue Laurier Est
Montréal, Quebec

Défaite des Canadiens : une dernière partie

C'était la dernière partie de hockey des Canadiens pour remporter la coupe cette année. Après 3 défaites et 1 victoire, c'était leur dernière chance de battre l'équipe de Philadelphie... bien entendu, il aurait fallu qu'ils gagnent aussi les 2 matchs suivants ! Mais malgré une avance de 2 points en première partie, les Canadiens ont perdu 6 à 4. Dans les rues, personne ne chantait... la plupart des montréalais ne sont pas sortis ce samedi... mais ce n'est que partie remise !

vendredi 2 mai 2008

Pendaison de crémaillère

Seb vient d'arriver à Montréal avec les 6 heures de décalage horaire et la fatigue du trajet.
Nous préparons le "repas" pour la crémaillère de ce soir avec l'aide de personnes rencontrées à Montréal. Vive internet pour ses nombreuses recettes de tsatsiki, guacamole, tapenade et pains tomate !
La soirée débute à 19h, mais la plupart des gens ont déjà mangé ! En effet, l'heure du souper est plus proche de 18h alors que nous dinons à 20h en France. Finalement c'est mieux ainsi : le pain a mis 1 heure pour commencer à cuire avant de se mettre à bruler !
Très bonne soirée pour fêter cette nouvelle colocation et... un mois s'est écoulé depuis mon arrivée !

Autre chose à savoir, au Québec, chacun amène sa boisson dans une soirée et ne boit que ce qu'il a apporté. Il est vrai que l'alcool est très cher et distribué uniquement par les magasins affichant SAQ (Société des Alcools du Québec). Le site précise d'ailleurs : "La SAQ est une société d’État qui a pour mandat de faire le commerce des boissons alcooliques et pour mission de bien servir la population de toutes les régions du Québec en offrant une grande variété de produits de qualité."

SAQ

jeudi 1 mai 2008

Kola Note : la finale des Syli d'or

Kola Note
La compétition des Syli d'or de la musique du monde s'est terminée le 1er mai 2008 avec 3 groupes sélectionnés par le public au cours des précédentes représentations au Ballatou :
Abdoulaye Koné & Bolokan (Côte d'Ivoire), Estaçao Da Luz (Brésil) et Groupe Alpha Thiam (Guinée)

Le concert est gratuit mais le Kola Note est suffisamment grand pour accueillir tout le monde.

Dans l'ensemble, les groupes sont très calmes hormis une démonstration de Djembé par Abdoulaye Koné & Bolokan.

Kola Note
5240, avenue du Parc
Montréal, Québec

Emploi : 2ème entrevue

Cette fois, je postule pour un poste de développeur PHP... suite au questionnaire du directeur technique, il est clair que je ne corresponds pas au profil recherché, pas assez de compétences techniques ! Par contre, la discussion dévie et le poste d'architecte de l'information m'est proposé... premier jour de travail : lundi 5 mai ! C'est rapide !