mercredi 7 mai 2008

Musée d'art contemporain de Montréal

Tous les mercredi, l'accès au musée d'arts contemporains de Montréal (MACM) est gratuit. C'est l'occasion de découvrir d'autres univers sans trop se mouiller. En effet, pour des néophytes tels que nous, certaines expressions artistiques contemporaines se révèlent obscures. La seule chose à faire ouvrir les yeux et se laisser porter par sa sensibilité pour apprécier des œuvres parfois drôles, souvent violentes mais qui nous laissent rarement indifférents.

Tseng Yu-Chin
Ce soir-là, nous commençons par une série de projections de Tseng Yu-Chin. Cet artiste taiwanais cherche la sensation, l'émotion pure.

Première projection : Quietly, I havec five minutes. Un enfant caché derrière un rideau profite d'un instant de calme dans cette cache improvisée pour savourer une friandise. La vidéo en noir et blanc ne montre que les pieds de l'enfant. Il planait une sorte de peur d'être découvert mêlée au plaisir du bonbon. Who's listenning est à la limite entre malaise et jeu drôle. Des enfants reçoivent à tour de rôle un yaourt sur le visage. On sent l'attente inquiète, la surprise suivie du malaise, avec des rires en fond. L'ambiance créée par les rires, le malaise des enfants qui passent à tour de rôle, le sourires crispés, la matière et la couleur du yaourt m'ont fait penser à la pédophilie. L'enfant hésite entre rire et grimace : est ce un jeu ? Est ce drôle ? Faut il rire ou pleurer ? Vient ensuite la gêne dû au yaourt qui coule dans les yeux, le nez, la bouche.

La vidéo suivante montre des enfants comme endormis.

La dernière est à mon sens particulièrement représentative. Voici les sous titres : "Vraiment - Si vraiment j'avais pu, si j'avais fermé les yeux au début - Comme en un jeu de confiance - Me laisser guider - Laisser l'air, la chaleur du corps, les sons - Ressentir - ...Quand je suis encore pur... - Vraiment - Si vraiment je le pouvais - Sans doute peut-être - Pourrais-je sauver quelque chose."

A l'étage
Une vidéo marquante : le suicide du clown Mac Donald dans un garage. confortablement assis dans une voiture avec le déguisement, les ballons et une dernière cigarette, le clown se laisse immerger par l'eau dans sa voiture. La caméra tourne autour du véhicule sans changement de plan. Un temps infini s'écoule avant que l'eau ne commence à s'écouler hors du véhicule par le toit ouvrant. L'eau se mélange de toutes les saletés contenues dans le véhicule. Regarder la vidéo jusqu'au bout est un défi, le cœur au bord des lèvres.
Ensuite, c'est tempête de neige dans un bureau déserté !

Le tourisme de l'horreur
Dans la pièce d'à côté des vidéos de voyages touristiques un peu hors normes : visite de camps de concentratio, de lieu de bombardement, de zone détruite par un typhon...
Enregistrer un commentaire