jeudi 16 août 2012

Table haute et tabourets Ikea revus

Pour dîner* à l'extérieur, sur notre balcon en avant** il nous fallait une table. Nous avions déjà les tabourets,  achetés en prime de la table de travail et du fauteuil de bureau (ici on dit chaise de bureau d'ailleurs) à des particuliers via Kijiji.ca, il nous manquait la table. Avec des restants d'armoire en contreplaquée et d'étagère ramassés dans la rue, j'ai fait cette table haute toute simple.



Les tablettes de l'ancienne étagère était constituée de trois planches. J'ai retirée celle du milieu pour la placer en équerre afin d'éviter les mouvements de gauche à droite de la table.



Pour les tabourets, j'ai poncé (en québécois, on dit sablé) la peinture noire qui s'écaillait par endroit et passé un coup d'huile de lin. Ça leur donne un air un peu différent du "meuble Ikea que tout le monde a".

* Au Québec, on utilise les termes de déjeuner pour le petit déjeuner, dîner pour le déjeuner le midi et souper pour le dîner le soir. Couramment, on emploie le terme de "lunch" pour le repas du midi.

** le balcon d'en avant donne sur la rue principale, le balcon d'en arrière donne sur la ruelle. À Montréal, la plupart des quartiers résidentiels ont des ruelles parallèles aux rues. Ces ruelles n'ont pas de nom, elles sont à l'usage des riverains seulement et sont rarement déneigées en hiver par la ville (chaque propriétaire doit donc participer au déblayage)
Enregistrer un commentaire