mercredi 16 avril 2008

C'est le printemps

Il fait un temps superbe. La neige fond rapidement, laissant la place aux crocus et aux bourgeons. Les écureuils sortent pour grignoter les graines laissées à leur intention dans le parc du Mont Royal.




La montagne
C'est le bon moment pour aller faire un tour "en forêt" sur "la montagne". La montagne, c'est le nom affectueux donné par les montréalais au Mont Royal. 234m d'altitude, c'est le seul point culminant des environs. Pour des raisons esthétiques et pratiques, aucun gratte-ciel ne doit dépasser cette altitude.
Le Mont Royal doit son nom à Jacques Cartier qui le baptisa ainsi en 1535. Mais il ne fut aménagé qu'en 1876 par Frederick Law Olmsted, le paysagiste de Central Park à New York.

Le square
Dans la partie sud, le mont offre une vue magnifique sur le centre-ville, des chemins larges et propres, des zones de pique nique.
Dans cette partie du parc se trouve aussi le lac aux castors, utilisé en patinoire l'hiver, et une croix lumineuse haute de 30 mètres érigée en 1924 en souvenir du fondateur de Montréal : Maisonneuve. Celui-ci avait promis de planter une croix de bois sur le Mont Royal en 1643 si la jeune colonie survivait.

Vue du centre-ville de Montréal



Au nord se trouve le cimetière catholique Notre-Dame-des-neiges, le cimetière protestant Mont-Royal et l'oratoire Saint Joseph.

La fonte des neiges
En tout, 101 hectares de prairie et de forêt, de quoi se balader loin sous les arbres à quelques minutes du centre-ville. Ici aussi, le printemps a entamé sa transformation même s'il reste de la neige à l'abri des arbres.


Enregistrer un commentaire